ESPACE

Voyager 1 est entré dans l’espace interstellaire

Voyager 1
La sonde Voyager 1. Credit NASA / JPLCaltech
La sonde Voyager 1 a franchi les limites du système solaire, et se déplace désormais dans l'espace interstellaire depuis 2012. Si plusieurs scientifiques avaient déjà émis l'hypothèse d'un tel franchissement au cours de ces dernières années, c’est la première fois que la NASA confirme officiellement l’événement.

C'est désormais officiel : la sonde Voyager 1, lancée en 1977, est sortie du système solaire et croise désormais dans l'espace interstellaire. Si cet événement avait en réalité déjà été annoncé par plusieurs articles scientifiques publié au cours de ces dernières années, bien qu'ayant été tous démentis par la NASA (lire "La sonde Voyager 1 a-t-elle vraiment quitté le système solaire ?"), il n'y a désormais plus de doute possible : Voyager 1 est bel et bien entré dans l'espace interstellaire (littéralement, la zone située entre les étoiles) depuis au moins un an, devenant ainsi le premier objet humain à avoir franchi les limites du système solaire. Un moment historique qui a fait l'objet d'une publication le 12 septembre 2013 dans la revue Science sous le titre « In Situ Observations of Interstellar Plasma With Voyager 1 ».

Comment l'astrophysicien Donald Gurnett et ses collègues ont-ils eu la certitude que Voyager 1 avait franchi l'héliosphère, cette bulle magnétique qui enveloppe le système solaire, matérialisée par l'existence de vents solaires ? Pour comprendre, il faut d'abord savoir que Voyager 1 dispose d'un instrument qui lui permet de mesurer la densité du plasma qui l'environne (le plasma est un état de la matière constitué de particules chargées, d’ions et d'électrons). Or, lorsque l'éruption géante du soleil qui s'est produit en mars 2012 a atteint Voyager 1 en avril 2013, le plasma situé autour de la sonde s'est mis à vibrer de façon très spécifique (l'enregistrement de cette vibration a d'ailleurs permis aux scientifiques d'écouter littéralement le sens de l'espace interstellaire – lire « Le son de l’espace interstellaire a été enregistré ! »). En mesurant cette vibration, les auteurs de l’étude ont constaté que Voyager 1 se déplacer non plus dans le système solaire… mais dans l'espace interstellaire. En effet, les caractéristiques de cette vibration correspondaient aux prédictions des modèles concernant l'espace interstellaire.

Cet événement est d'autant plus exceptionnel que la sonde Voyager 1 avait été initialement conçue de façon à ce que sa longévité soit de cinq ans seulement. Mais quelques 36 ans après sa naissance, Voyager 1 fonctionne encore parfaitement. Selon les scientifiques de la NASA, les batteries au plutonium de la sonde devraient toutefois s'éteindre aux alentours de 2020.

Voir la vidéo (sous-titrages français) consacrée à la sortie du système solaire de Voyager 1, produite par la NASA :


Comment la NASA a su que Voyager 1 était sorti... par lemondefr


L'actualité de la science vous intéresse ? Chaque jour, le Journal de la Science vous fait partager les résultats de sa veille scientifique sur TWITTER, sur FACEBOOK et sur SCOOP IT. Suivez-nous !


Vous êtes sur Google+ ? Vous pouvez nous y rejoindre sur la communauté SCIENCE ACTUALITÉS. La communauté Google+ SCIENCE ACTUALITÉS permet à tous les passionnés de science de partager et de commenter les dernières actualités scientifiques.


NEWSLETTER DU JOURNAL DE LA SCIENCE

Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée :

VOUS AIMEREZ AUSSI
VOTRE OPINION SUR CET ARTICLE