HOMME

Des chercheurs sur la piste d'une ancienne civilisation amazonienne

géoglyphe amazonie
Plus de 450 géoglyphes ont été découverts dans les zones défrichées de la forêt amazonienne. Crédits : Projetos Geoglifos / CNPQ
La découverte récente de géoglyphes, ces constructions uniquement visibles du ciel, dans la forêt amazonienne suggère qu'au moins une ancienne civilisation y a vécu au cours de ces 3000 dernières années. Des chercheurs britanniques s'apprêtent à lancer une campagne de détection systématique de ces géoglyphes, afin d'en savoir plus sur ces civilisations disparues.

Jusqu'à il y a peu, les scientifiques pensaient que les groupes humains ayant peuplé la forêt amazonienne dans le passé n'étaient constitués que de petits clans de chasseurs-cueilleurs. Mais depuis 1999, les chercheurs ont commencé à réviser cette conception : il apparaît désormais comme très probable qu'une ou plusieurs civilisations anciennes ont vécu dans la forêt amazonienne au cours de ces 3000 dernières années.

A l'origine de cette nouvelle vision, il y a la découverte récente de 450 géoglyphes (les premiers ont été découverts en 1999), ces constructions uniquement visibles depuis le ciel, dans les zones défrichées de la forêt amazonienne. Des géoglyphes qui révèlent que des constructions de taille parfois importante y ont été bâties au cours de ces derniers millénaires.

Grâce à une subvention européenne du European Research Council, une équipe internationale de chercheurs dirigée par des scientifiques britanniques va désormais entamer une vaste campagne de détection de ces géoglyphes, à l'aide de drones survolant la forêt amazonienne. Une annonce faite au cours de la dernière conférence annuelle de la Société américaine pour l'avancement des sciences (AAAS), qui s'est tenue à San Jose (Californie, États-Unis) du 12 au 16 février 2015.

Que sait-on sur ces géoglyphes ? Peu de choses, si ce n'est qu'ils sont de formes différentes : des lignes, des cercles et des carrés pour la plupart. Témoignant que d'anciennes constructions, à vocation peut-être cérémonielle, y ont été bâties, ces géoglyphes montrent en tout cas qu'une ou plusieurs civilisations importantes ont vécu sous la canopée amazonienne : "Alors que certains chercheurs pensaient jusqu'ici que la forêt amazonienne n'avait été habitée que par des petits groupes de chasseurs-cueilleurs et d'agriculteurs ayant un impact minimal sur leur environnement, et que la forêt amazonienne que nous voyons aujourd'hui est intacte depuis des centaines d'années, un nombre croissant d'éléments montrent que ce n'est probablement pas le cas", a expliqué José Iriarte (Université Exeter, Grande-Bretagne) à la BBC. "Ces éléments suggèrent que l'Amazonie a été habitée par de grandes sociétés, complexes et hiérarchisées, qui ont eu un impact majeur sur leur environnement".

Pour détecter les géoglyphes non encore connus situés sous la forêt amazonienne, les chercheurs vont utiliser un avion robotisé, muni d'un LIDAR, un système de télédétection par laser. En survolant la canopée, cet avion sera capable de détecter les motifs géométriques cachés par le feuillage, après traitement des images recueillies par un algorithme.

Pour voir plus de photos des géoglyphes déjà découverts dans la forêt amazonienne, nous vous encourageons à consulter cet article publié par la BBC : "Brazil Amazon: Drone to scan for ancient Amazonia"


VOUS AIMEREZ AUSSI
NEWSLETTER DU JOURNAL DE LA SCIENCE

Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée :

VOTRE OPINION SUR CET ARTICLE