SANTÉ

L'actualité du virus Ebola en temps réel

virus Ebola
Crédits : Charting the Path of the Deadly Ebola Virus in Central Africa. PLoS Biol 3/11/2005
Sur cette page, suivez l'actualité de la nouvelle épidémie du virus Ebola, apparue en Guinée en février 2014. Cette page est mise à jour dès que l'actualité l'exige.

Pour suivre le développement en temps réel de l'épidémie du virus Ebola, vous pouvez aussi suivre le compte Twitter que nous avons créé à cet effet.

Suivre l'actualité du virus Ebola sur Twitter :


Au cours du mois de février 2014, une nouvelle épidémie du virus Ebola (image ci-dessus) a vu le jour dans le sud de la Guinée. Cette épidémie s'est rapidement étendue aux pays voisins. Cette page récapitule les derniers évènements d'actualité liés à la nouvelle épidémie du virus Ebola.

19 janvier 2015 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie du virus Ebola, apparue en Guinée en février 2014, serait entrée dans une phase de reflux. C'est en tout cas ce que suggèrent les derniers chiffres acquis par l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS).
>> En lire plus sur Le Journal de la Science : "Ebola : l'épidémie en reflux ?".

15 janvier 2015 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Des dizaines de milliers de personnes vont être vaccinées en Afrique de l'Ouest avec deux vaccins développés l'un par Merck, l'autre par GSK.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Ebola : deux vaccins testés à grande échelle".

ET AUSSI :

•  L'épidémie Ebola en recul ? C'est en tout cas ce que suggère un modèle informatique.
>> En lire plus sur Le Point : " Ebola : un possible recul de l'épidémie ".

7 janvier 2015 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le laboratoire américain Johnson & Johnson lance les essais sur l'homme d'un vaccin contre Ebola. Il pourrait être disponible à la mi-2015.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Ebola: un vaccin pourrait être disponible d'ici six mois".

5 janvier 2015 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• En mordant un enfant guinéen, des petites chauves-souris mangeuses d’insectes auraient été à l’origine de l’épidémie actuelle de fièvre Ebola en Afrique de l’Ouest.
>> En lire plus sur La Croix : "Des chauves-souris seraient à l’origine de l’épidémie d’Ebola".

ET AUSSI :

•  Contaminée par le virus Ebola en Sierra Leone, Pauline Cafferkey reste dans un état critique, qui est néanmoins déclaré stable ce lundi.
>> En lire plus sur RTL : "Ebola : l'infirmière britannique dans un état critique, mais stable".

22 décembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Les exigences du Fonds monétaire international (FMI) en matière de rigueur budgétaire ont affaibli les systèmes de santé des pays africains les plus durement frappés par le virus Ebola. Elles ont aussi empêché une réponse coordonnées pour lutter contre l'épidémie, affirment des chercheurs du département de sociologie de l'Université de Cambridge, de l'Université d'Oxford et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, dans un article publié lundi 22 décembre sur le site Internet de la revue The Lancet.
>> En lire plus sur Le Monde : "Des chercheurs pointent une responsabilité du FMI dans l'épidémie d'Ebola".

ET AUSSI :

•  La maladie faiblit au Liberia, mais la situation reste préoccupante en Guinée et en Sierra Leone.
>> En lire plus sur Le Figaro : "L'épidémie d'Ebola loin d'être contrôlée".

19 décembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• « Entre le 23 mars et le 8 décembre de cette année, 655 signalements ont été traités par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et les partenaires régionaux de ce dispositif de surveillance renforcée », indiquent les rédacteurs du Bulletin épidémiologique hebdomadaire.
>> En lire plus sur La Dépêche : "Ebola : 655 signalements en France".

ET AUSSI :

•  La pharmacienne de retour de Guinée, hospitalisée vendredi à Saint-Denis de La Réunion, n'a pas été contaminée par le virus Ebola, a annoncé la préfecture de La Réunion.
>> En lire plus sur Le Monde : "Aucun cas d'Ebola à La Réunion".

14 décembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Une pharmacienne revenue d'Afrique de l'Ouest est hospitalisée sur l'île de la Réunion où elle a atterri le 12 décembre 2014. La patiente, suspectée d'être infectée par le virus Ebola revenait d'une mission humanitaire en Guinée, le berceau du virus Ebola.
>> En lire plus sur France TV Info : "Ebola : inquiétude à la Réunion".

9 décembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Deux "foyers préoccupants" de propagation du virus Ebola subsistent dans l'ouest de la Sierra Leone et le nord de la Guinée, a annoncé mardi le Docteur David Nabarro, responsable de la lutte contre Ebola pour l'ONU. L'ouest de la Sierra Leone, y compris la capitale Freetown, qui "a besoin d'une réponse plus forte" et la région nord de la Guinée, proche du Mali, "plus difficile car les gens sont très isolés et les transports sont difficiles", sont les deux foyers préoccupés, a déclaré devant la presse le Dr Nabarro au retour d'une tournée en Afrique de l'Ouest.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola: l'ONU identifie deux "foyers préoccupants"".

ET AUSSI :

•  Le Dr Ian Crozier travaillait en Sierra Leone lorsqu'il a contracté le virus. «Il est la preuve que l'on peut guérir même après avoir atteint un état critique», s'émerveillent ses médecins américains.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Ebola : un médecin passé tout près de la mort témoigne".

•  La fièvre hémorragique Ebola continue de se propager rapidement dans l'ouest de la Sierra Leone ainsi que dans les zones forestières de Guinée, a déclaré aujourd'hui un responsable des Nations unies. Pour David Nabarro, émissaire spécial du secrétaire général de l'Onu pour l'épidémie de fièvre Ebola, il faut davantage de professionnels de santé étrangers sur le terrain pour lutter contre la maladie, notamment en Sierra Leone où les centres de soins sont encore en phase d'ouverture et ont besoin de personnel qualifié.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Ebola: le virus se propage mais l'ONU tempère".

26 novembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• La Mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola (Unmeer) a ouvert mercredi 26 novembre un bureau au Mali, pour mieux encadrer la lutte contre le virus mortel. Dernier pays touché par cette épidémie de fièvre hémorragique, le Mali inquiète l'Organisation des nations unies après les récentes morts de sept personnes. Les deux premières victimes d'Ebola au Mali étaient une fillette de 2 ans venue de Guinée et un imam arrivé du même pays, de la ville de Kourémalé (120 kilomètres au sud de Bamako). Ce dernier a contaminé directement ou indirectement sept personnes, dont cinq sont mortes.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : le Mali inquiète l'ONU, la Commission veut envoyer 5 000 médecins en Afrique".

ET AUSSI :

•  Pour lutter contre le virus Ebola, les États-Unis ont mis au point Xenex. Ce robot désinfecte une pièce en quelques minutes. Il pourrait servir dans les hôpitaux pour éviter les maladie nosocomiales.
>> En lire plus sur RTL : "Ebola : un robot utilisé pour détruire les agents pathogènes".

4 novembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Une malade d'Ebola a été transférée en France pour recevoir des soins. Il s'agit d'une personne employée d'une agence des nations Unies, qui a contracté le virus en Sierra Leone. Elle est soignée à l'hôpital Bégin, près de Paris.
>> En lire plus sur France TV : "Une malade d'Ebola a été transférée en France pour recevoir des soins".

ET AUSSI :

• Mails indésirables, rumeurs sur les réseaux sociaux ou sites de fausse information : de nouvelles arnaques en ligne profitent de la paranoïa des internautes occidentaux sur la propagation du virus Ebola.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Les escrocs du Web profitent de la psychose Ebola".

1er novembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Des chercheurs américains avancent que la survie au virus Ebola dépend notamment de la génétique. Leurs expériences devraient permettre de trouver chez les humains des marqueurs génétiques de l'infection.
>> En lire plus sur France 24 : "Ebola : la génétique serait déterminante dans la résistance au virus".

ET AUSSI :

• Le laboratoire GlaxoSmithKline cherche 120 volontaires pour valider son traitement expérimental contre le virus mortel.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Des suisses rémunérés 662 euros pour tester un vaccin contre Ebola".

• Le Canada a pris la décision de ne plus délivrer de visa aux ressortissants des pays les plus touchés par le virus Ebola, ou aux personnes ayant séjourné récemment dans les Etats africains concernés.
>> En lire plus sur Le Monde: "Le Canada ferme ses frontières aux pays touchés par Ebola".

31 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'ambassadrice américaine auprès des Nations unies (ONU) a estimé, jeudi 30 octobre, avoir noté les « premiers signes tangibles » qu'Ebola pourrait être vaincu, après une visite dans les pays africains touchés par le virus.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : les Etats-Unis optimistes sur la possibilité de vaincre l'épidémie".

ET AUSSI :

• Les jeunes malades survivent mieux au virus Ebola, selon une étude.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Les jeunes malades survivent mieux au virus Ebola".

• Peter Piot a souligné le risque présenté par l'importante communauté chinoise en Afrique de l'Ouest et la faiblesse des contrôles sanitaires dans les hôpitaux de Chine.
>> En lire plus sur Libération : "Le codécouvreur du virus Ebola redoute une propagation en Chine".

23 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le bilan de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest approchait mercredi les 10.000 cas pour près de 4.900 morts, en plein renforcement des dispositifs de précaution et de la mobilisation internationale.
>> En lire plus sur La Dépêche : "L'épidémie d'Ebola approche les 10.000 cas en Afrique de l'Ouest".

ET AUSSI :

• La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé, lundi 20 octobre, la tenue d'un « exercice grandeur nature dans tous les services d'urgence » d'ici à huit jours pour vérifier qu'ils sont prêts à accueillir un éventuel malade d'Ebola.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : « Un exercice grandeur nature » aura bientôt lieu en France".

18 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Pour faire face au virus, Paris a renforcé ses contrôles sur les vols en provenance de Guinée, pays fortement touché par l'épidémie. Les premiers contrôles sanitaires ont eu lieu samedi à Roissy.
>> En lire plus sur Europe 1: "Ebola : les contrôles sanitaires renforcés à Roissy".

13 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le ministère de la Santé communique-t-il en toute transparence quant aux risques de propagation du virus Ebola ? Alors que des personnels soignants ont contracté le virus en Espagne et aux Etats-Unis , le syndicat national des professionnels infirmiers dénonce lundi l’ « omerta » des pouvoirs publics sur Ebola. « Alors qu’elles sont en première ligne, en France les infirmières n’ont aucune information des autorités ! », fustige le SNPI-CFE-CGC dans un communiqué.
>> En lire plus sur Les Echos : "Ebola : un syndicat d’infirmiers dénonce « l’omerta » en France".

ET AUSSI :

• Des contrôles plus fréquents lors des arrivées d'avions en provenance des pays fortement touchés comme la Guinée ? C'est en tout cas une mesure évoquée depuis lundi par la ministre de la Santé française Marisol Touraine, attendue jeudi avec ses homologues européens pour une réunion à Bruxelles (Belgique) sur le sujet.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola : la France envisage des contrôles à l'arrivée des vols directs de Guinée".

12 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'inquiétude quant aux risques de propagation du virus Ebola dans le monde continuait de grandir, vendredi 10 octobre, après l'annonce du dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Sur 8 399 malades enregistrés dans sept pays, l'épidémie a fait 4 033 morts.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : le cap des 4 000 morts franchi, l’inquiétude mondiale grandit".

ET AUSSI :

• Alors que le virus a fait plus de 4 000 morts, la ministre russe de la Santé a indiqué que Moscou pourrait fournir trois vaccins d'ici à six mois.
>> En lire plus sur Le Point : "Ebola : trois vaccins russes prêts dans les six prochains mois ".

11 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Un cas d'infection d'Ebola aurait été détecté en France, selon Europe 1. La patiente revenait d'Afrique. La radio a indiqué que la patiente se trouve hospitalisée à l'hôpital Bichat à Paris.
>> En lire plus sur Les Echos : "Ebola : un cas suspect à l'hôpital Bichat, à Paris".

ET AUSSI :

• Le président de la région de Madrid, Ignacio Gonzalez, a indiqué que l'aide-soignante souffrait d'«une très grave affection». Le Royaume-Uni a, de son côté, introduit un dépistage renforcé des voyageurs dans certains aéroports et gares.
>> En lire plus sur Le Figaro : "L'infirmière espagnole atteinte d'Ebola est en danger de mort".

9 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Thomas Duncan, le patient libérien soigné au Texas aprés avoir été infecté par le virus de l’Ebola, est décédé, annonce l’hopital.
>> En lire plus sur Senenews : "Ebola : le patient libérien soigné aux Etats-Unis est décédé ".

ET AUSSI :

• La Banque mondiale a évalué le coût l'épidémie du virus d'Ebola dans le cas d'une propagation du virus au-delà de son foyer actuel. Résultat : le coût de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest pourrait atteindre 32,6 milliards de dollars (25,8 milliards d'euros) d'ici la fin de l'année 2015 si le virus se propage bien au-delà de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone.
>> En lire plus sur Les Echos : "Ebola : un coût potentiel de 32 milliards de dollars d'ici à fin 2015".

• La Maison Blanche a annoncé des contrôles renforcés dans cinq aéroports où atterrissent la plupart des passagers en provenance du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée, soit environ 150 passagers par jour.
>> En lire plus sur Le Monde : "Aux Etats-Unis, contrôles renforcés dans les aéroports après la mort d'un patient".

6 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Selon des chercheurs américains, l'Hexagone aurait 75% de chances d'être frappé par le virus Ebola à la fin du mois.
>> En lire plus sur France TV Info : "Le virus Ebola pourrait toucher la France d'ici à la fin octobre, selon une étude".

4 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Les Etats-Unis sont confrontés à un nouveau cas de virus Ebola. Alors qu'un Libérien infecté est hospitalisé dans l'Etat du Texas, un Américain de 33 ans qui travaillait au Liberia en freelance (journaliste pigiste) pour la chaîne américaine NBC News a également été contaminé.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola : un caméraman américain infecté, le Texas toujours sous surveillance".

3 octobre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le virus Ebola pourrait muter et devenir contagieux par les airs si l’épidémie n’est pas contrôlée, selon le chef de la mission Ebola de l’ONU.
>> En lire plus sur Les Echos : "Ebola : le virus pourrait se transmettre par les airs".

ET AUSSI :

• Les fabricants des vaccins cAd3-ZEBOV et rVSV-ZEBOV ont décidé d’accroître leurs capacités de production, avec l’objectif d’une augmentation significative au cours du premier semestre de 2015. Selon les experts, les doses ne seront pas disponibles en quantité significative avant la fin du premier trimestre 2015.
>> En lire plus sur Le Monde : "Les premiers essais de vaccin sur des malades d'Ebola auront lieu en 2015".

30 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Dans un entretien à Slate.fr, le professeur Peter Piot, co-découvreur du virus, estime que l'épidémie ne sera pas vaincue avec une seule stratégie médicale.
>> En lire plus sur Slate : "«Ebola n'est plus une épidémie: c'est une crise humanitaire majeure qui va durer»".

28 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest a fait 3 091 morts depuis le mois de mars sur les 6 574 cas avérés ou probables, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
>> En lire plus sur France 24 : "Ebola : le bilan dépasse les 3 000 morts".

24 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Si rien n’est fait pour renforcer le contrôle de l’épidémie, plus de 20.000 personnes seront infectées par Ebola au début du mois de novembre en Afrique de l’Ouest, indique l’OMS.
>> En lire plus sur Les Echos : "Afrique de l’Ouest : Ebola pourrait devenir endémique, avertit l’OMS".

ET AUSSI :

• L'Office fédéral de la santé publique a annoncé mardi qu'une personne soupçonnée de porter le virus d'Ebola avait été découverte en Suisse.
>> En lire plus sur RTS : "Une personne soupçonnée de porter Ebola en quarantaine à Lausanne".

• Témoignage de Gilbert Raffier, ancien médecin militaire français et codécouvreur en 1976 d'Ebola, alors que le virus de la fièvre hémorragique ravage la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.
>> En lire plus sur L'Express : "Aux sources d'Ebola: le codécouvreur du virus raconte "l'enfer"".

21 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie du virus Ebola, qui touche la République démocratique du Congo depuis le 11 août, serait « en bonne voie d'être maîtrisée » dans le pays selon le gouvernement.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : l'épidémie se résorbe en RDC".

ET AUSSI :

• L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) va tester l'antiviral japonais favipiravir (Avigan), l'un des traitements expérimentaux contre le virus Ebola, en Guinée en novembre prochain, a indiqué l'un de ses spécialistes.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola : l'Inserm va tester un antiviral japonais en Guinée".

• Le virus Ebola sévit depuis plus de six mois en Afrique de l’Ouest. Comme tout virus, il connaît des mutations. Quelles en sont les conséquences?
>> En lire plus sur Les Inrocks : "Le virus Ebola mute: est-ce dangereux?".

19 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, jeudi 18 septembre, une résolution unanime pour mobiliser contre la progression foudroyante de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, qualifiée de « menace pour la paix et la sécurité internationales ». C'est la première fois que le Conseil qualifie ainsi une urgence sanitaire et une des très rares fois dans son histoire qu'il se prononce sur une crise de santé publique. Il ne l'avait fait auparavant qu'à deux reprises, en votant des textes sur le sida en 2000 et 2011.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola menace la paix et la sécurité internationales, déclare le Conseil de sécurité".

ET AUSSI :

• La jeune volontaire de Médecins sans frontières (MSF) qui a contracté le virus Ebola est une infirmière et elle reçoit des "traitements expérimentaux" à l'hôpital militaire Bégin, près de Paris, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Marisol Touraine sur RTL.
>> En lire plus sur Le Point : "Ebola : l'infirmière contaminée reçoit "des traitements expérimentaux" à l'hôpital Bégin".

• En Guinée, une campagne de sensibilisation contre le virus Ebola qui a eu lieu mardi dans la région de N'Zérékoré a tourné au cauchemar pour une délégation conduite par le gouverneur de région. Au moment des discours pour expliquer comment se protéger contre le virus, les villageois s'en sont pris aux visiteurs qu'ils accusaient de propager de fausses nouvelles et d'être les vecteurs du virus. Les corps de huit personnes ont été retrouvés jeudi 18 septembre.
>> En lire plus sur RFI : "Guinée: huit morts après l’attaque contre une équipe anti-Ebola".

• François Hollande a annoncé jeudi 18 septembre lors d'une conférence de presse l'installation prochaine d'« un hôpital militaire en Guinée forestière », pour lutter contre le virus Ebola.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : Hollande annonce l'ouverture d'un hôpital militaire français en Guinée".

16 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le président américain Barack Obama devrait annoncer mardi 16 septembre l'envoi de quelque 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest, pour participer à la lutte contre le virus Ebola, a indiqué un haut responsable américain.
>> En lire plus sur Le Monde : "Pour contrer Ebola, Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest ".

ET AUSSI :

• Un médecin sierra-léonais, le Dr Olivet Buck, qui dirigeait l’hôpital public Lumley à Freetown, est mort, dimanche 14 septembre, d’une infection Ebola dans son pays. C’est le quatrième médecin qui meurt d’Ebola en Sierra Leone. La victime était âgée d’une soixantaine d’années et avait été diagnostiquée positive le 9 septembre.
>> En lire plus sur Slate : "Ebola: les médecins africains sont-ils sacrifiés?".

• ’Union européenne a organisé ce lundi 15 septembre à Bruxelles une réunion de coordination avec l’OMS, l’ONU et des ONG impliquées dans la lutte contre Ebola afin de faire le point sur l’état de la mobilisation internationale et surtout d’accélérer la mobilisation de l’UE et de ses 28 États membres.
>> En lire plus sur RFI : "Ebola: l'Union européenne veut rattraper le temps perdu".

• La secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie n’est pas venue à Conakry les mains vides. Non seulement Annick Girardin apporte le soutien moral de la France à la Guinée, mais également un soutien matériel et financier. Il s’agit de deux tonnes de matériel pour l’hôpital Donka – des masques, des gants, des tenues de protection et des gels antiseptiques –, mais aussi neuf millions d’euros pour mettre en place un nouveau centre de traitement et créer une antenne de l’Institut Pasteur.
>> En lire plus sur RFI : "Ebola: la France apporte 9 millions d’euros d’aide à la Guinée".

12 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• C'est une épidémie désormais hors de contrôle, de l'aveu même des responsables de l'Organisation mondiale de la santé. Parti de Guinée en début d'année, le virus Ebola a tué près de 2300 personnes en Afrique de l'Ouest. Il contamine 600 nouveaux malades chaque semaine. Selon Médecins sans Frontières, le monde est en train de perdre la bataille pour contenir cette terrible maladie.
>> En lire plus sur TF1 : "La bataille perdue contre le virus Ebola ? ".

ET AUSSI :

• Face à la recrudescence de crises humanitaires, les ONG doivent faire face à une pénurie de personnel qualifié pour endiguer l’épidémie de virus Ebola.
>> En lire plus sur Europe 1 : "Virus Ebola : "On est obligé de laisser des gens à la porte" ".

• Un tableau pour le moins apocalyptique... Mercredi, les médecins de l'Institut Pasteur ont dressé un état des lieux assez effrayant de la progression du virus Ebola en Afrique de l'Ouest. C'est au Liberia que la situation est la plus critique, à tel point que son président a évoqué hier à la tribune des Nations unies une possible disparition de ce pays de 4,4 millions d'habitants.
>> En lire plus sur Le Parisien : "VIDEO. Ebola : l'Institut Pasteur pessimiste".

5 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a proposé jeudi huit traitements et deux vaccins expérimentaux contre Ebola à développer au plus vite mais qui ne pourront pas être disponibles pour un usage généralisé avant fin 2014.
>> En lire plus sur Libération : "Ebola: huit traitements et deux vaccins possibles proposés par l’OMS".

ET AUSSI :

• Le virus touche de plus en plus durement les personnels de santé, alors que plus de 120 en sont morts en Guinée, au Nigeria et en Sierra Leone, sur 240 personnes ayant développé la maladie, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : les soignants, épuisés et en nombre insuffisant, touchés par le virus".

• Cinq « réservistes sanitaires » (quatre médecins et un logisticien) doivent partir jeudi, sur un total d'une vingtaine de réservistes de l’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) qui seront envoyés d'ici à la fin de l'année en Guinée.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : « La France va envoyer cinq réservistes sanitaires en Guinée »".

4 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie s'accélère, selon l'OMS qui a fait état dans son dernier décompte de plus de 1 900 morts sur 3 500 cas confirmés.
>> En lire plus sur Le POINT : "Ebola : l'épidémie s'accélère ".

• La propagation d’Ebola est-elle désormais complètement sortie de tout contrôle ? De retour de la zone affectée par le virus mortel, le directeur du Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américain, Tom Frieden, a donné mardi une conférence de presse alarmante, dans laquelle il a dressé un tableau extrêmement sombre de la situation.
>> En lire plus sur Rue 89 : "« La fenêtre pour stopper Ebola est en train de se refermer »".

ET AUSSI :

• Le coordinateur des Nations unies pour la lutte contre la fièvre Ebola a évalué, mercredi 3 septembre, à au moins 450 millions d'euros le coût du matériel nécessaire pour enrayer l'épidémie.
>> En lire plus sur FranceTV Info : "Ebola : au moins 450 millions d'euros sont nécessaires pour enrayer l'épidémie".

2 septembre 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Le monde est en train de «perdre la bataille» contre la progression de l'épidémie d'Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest, a déclaré mardi la présidente de Médecins sans frontières (MSF), Jeanne Liu
>> En lire plus sur Le Parisien : "Le monde « perd la bataille » contre Ebola, estime l'ONG Médecins sans frontières".

• On savait déjà que l'épidémie actuelle d'Ebola en Afrique de l'Ouest était la pire de l'histoire, on sait désormais qu'elle a fait plus de victimes que toutes les autres combinées en 38 ans.
>> En lire plus sur Slate : "Ebola a fait plus de victimes en 2014 que toutes les précédentes épidémies combinées".

ET AUSSI :

• Un homme s'est échappé, lundi, d'un centre médical de Monrovia, la capitale du Liberia où des malades atteints par le virus Ebola sont mis en quarantaine.
>> En lire plus sur FranceTV Info : "VIDEO. Un malade du virus Ebola crée la panique sur un marché au Liberia".

31 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie s'aggrave encore. Dans son dernier bilan, publié ce jeudi, l'Organisation mondiale de la santé recense 3 069 cas d'Ebola, dont 1.552 décès, dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest. Attentive à l'extension du phénomène, l'OMS s'attend en outre à plus de 20 000 cas, tout en espérant stopper la progression du virus d'ici à trois mois.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola : l'OMS s'attend à terme à plus de 20 000 cas".

ET AUSSI :

• Cinq chercheurs, auteurs d'une étude scientifique sur la fièvre Ebola, ont été tués par le virus avant sa publication. L’article avait été adressé pour publication à la rédaction en chef de Science le 5 août. Après relecture par des pairs, il a été accepté le 21 août et est donc publié sept jours plus tard. Quatre auteurs sont morts avant sa rédaction finale, le cinquième pendant la relecture.
>> En lire plus sur Slate : "Cinq coauteurs d'une étude sur Ebola ont été tués par le virus avant sa publication".

• Une campagne d'essai accélérée débute sur un prototype de vaccin contre le virus Ebola. Si les résultats sont concluants, la vaccination pourrait débuter dès l'an prochain.
>> En lire plus sur Le Figaro : "Virus Ebola : la Grande-Bretagne cherche des cobayes humains pour tester un vaccin".

30 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Alors que l'épidémie d'Ebola continue de s'étendre en Afrique de l'Ouest, un premier cas a été identifié au Sénégal, un pays dans lequel le virus n'était pas apparu jusqu'ici.
>> En lire plus sur RFI : "Le Sénégal devient le 5e pays touché par l'épidémie d'Ebola".

28 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Les examens approfondis ont permis de confirmer que la souche de la maladie en RDC est bien celle dite «Zaïre».

Extrait :

"Est-ce qu’on peut dire que cette souche est différente quand même de la souche qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest ?
Tant qu’on n’a pas le résultat du séquençage, on ne peut pas être affirmatif à 100%, mais vu le contexte de l’apparition de ces derniers cas, il est quand même très fortement probable qu’il s’agit d’une souche différente".


>> En lire plus sur RFI : "Ebola: la souche Zaïre confirmée en RDC".

26 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• La République Démocratique du Congo a déclaré une épidémie d’Ebola distincte de celle d’Afrique de l’Ouest.
>> En lire plus sur Le Soir : "L’épidémie d’Ebola en RDC est distincte de celle qui touche l’Afrique de l’Ouest".

24 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Des cas d'infections au virus Ebola ont été découverts dans la seule région jusqu'alors épargnée du Liberia, le sud-est du pays, près de la frontière avec la Côte d'Ivoire. Le virus s'est donc désormais propagé à l'ensemble du territoire.
>> En lire plus sur RTS : "Toutes les régions du Liberia désormais touchées par le virus Ebola".

ET AUSSI :

• En Normandie, la vigilance a été renforcée dans plusieurs structures.
>> En lire plus sur 76 Actu : "Normandie : les mesures face aux risques du virus Ebola".

• Il faudra entre six et neuf mois pour enrayer l'épidémie, selon l'OMS.
>> En lire plus sur Nouvel Obs : "Ebola : stopper le virus "prendra 6 à 9" mois, selon l'OMS ".

•  Sur internet en Côte d’Ivoire, le «Ice bucket challenge» devient le défi «Mousser contre l’Ebola». La campagne virale sur internet qui montre des célébrités se verser de l’eau dessus a été détournée par les Abidjanais. Le principe est semblable mais «Mousser contre l’Ebola» se veut une campagne de sensibilisation sur les mesures d'hygiène extrêmes à prendre pour se protéger contre cette maladie via les réseaux sociaux.
>> En lire plus sur RFI : "Côte d’Ivoire: la lutte contre Ebola s’intensifie sur Internet".

22 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• Les 2 missionnaires américains infectés par le virus Ebola sont guéris et sont sortis de l’Hôpital grâce au sérum expérimental ZMapp. Ils avaient contracté le virus en soignant des patients au Libéria. Le sérum ZMapp, formé de trois anticorps, est actuellement difficile à produire en grande quantité. Mais il pourrait être disponible pour un nombre élargi de malades en 2015.
>> En lire plus sur TF1 : " Ebola : deux Américains sont sortis guéris de l'hôpital".

ET AUSSI :

•  Le virus Ebola en Sierra Leone, à cause d'une guérisseuse ? C'est en tout cas ce qu'affirme El Watan, qui indique l'existence d'une guérisseuse traditionnelle, décédée aujourd'hui suite à une contamination du virus Ebola, qui prétendait soigner la fièvre hémorragique. De ce fait, elle avait attiré des malades de la Guinée voisine, permettant au virus de franchir la frontière.
>> En lire plus sur El Watan : "Comment une guérisseuse a répandu le virus Ebola".

•  Propagation incontrôlée, arrivée de la maladie en France, situation maîtrisée... Francetv info analyse différents cas de figure concernant cette épidémie, qui fait des ravages en Afrique de l'Ouest.
>> En lire plus sur France TV Info : "Trois scénarios sur l'évolution de l'épidémie d'Ebola".

21 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• La situation se dégrade dans la capitale du Liberia, Monrovia, où le virus Ebola sème la panique. Quatre civils ont été blessés par balle mercredi 20 août dans le quartier de West Point, au cours d'affrontements avec la police et l'armée. La zone a été mise en quarantaine après le pillage durant le week-end d'un centre d'isolement.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : des affrontements dans un quartier en quarantaine au Liberia".

20 août 2014 :

A LA UNE AUJOURD'HUI :

• L'épidémie d'Ebola continue de s'étendre en Afrique de l'Ouest, a souligné mardi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), saluant toutefois "des signes encourageants" dans deux pays touchés, le Nigeria et la Guinée.
>> En lire plus sur Le Point: "Ebola : l'épidémie progresse malgré des "signes encourageants" ".

ET AUSSI :

• Tout a été préparé en France en prévision d'une éventuelle arrivée du virus Ebola sur le sol français.
>> En lire plus sur 20 Minutes : "Ebola: Un dispositif de crise prêt à être activé en France".

• Un adolescent guinéen de 13 ans, revenu en Belgique la semaine dernière et souffrant de fièvre, a été placé en quarantaine à l’hôpital AZ Damiaan d’Ostende. Les médecins veulent s’assurer qu’il n’a pas été contaminé par le virus Ebola.
>> En lire plus sur France 3 : " Virus Ebola : un hôpital d'Ostende (Belgique) place un adolescent de 13 ans en quarantaine".

• Le personnel d'Air France refuserait de plus en plus massivement de travailler sur les lignes desservant les pays touchés par Ebola. Extrait : « On a peur, résume une hôtesse. On sait qu'on fait un métier à risque, les pays en guerres, les dictatures, d'accord, mais là... c'est différent. » Là, c'est Ebola. Air France dessert quotidiennement Conakry, capitale de la Guinée, pays très touché par l'épidémie, et Freetown en Sierra Leone, quatre fois par semaine. « On est beaucoup à ne plus vouloir y aller, admet un steward, moi j'ai arrêté. » Plusieurs de ses collègues hochent la tête. Eux aussi ont arrêté. Ils en ont le droit, comme les pilotes.
>> En lire plus sur Le Parisien : "Ebola : des personnels navigants d'Air France refusent d'embarquer".

• Une agence pour l'emploi de Berlin a été fermée aujourd'hui en raison d'un cas suspect de virus Ebola, après le malaise sur place d'une femme originaire d'Afrique de l'Ouest, a appris l'AFP auprès des pompiers.
>> En lire plus sur le Figaro : "Allemagne: un cas suspecté de virus Ebola".

18 août 2014 :

• Des hommes armés ont attaqué dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 août un centre d'isolement pour malades à Monrovia, la capitale du Liberia, provoquant la fuite de dix-sept patients. « Ils ont cassé les portes et ont pillé les lieux. Les malades ont tous fui », a affirmé Rebecca Wesseh, un témoin de l'incident.
>> En lire plus sur le Monde : " Ebola : un centre d'isolement attaqué au Liberia".

• Un article intéressant sur les malades touchés par le virus Ebola qui parviennent à guérir. Selon cet article, une fois guéris, les anciens malades vivent souvent une forte méfiance, voire un rejet total, lorsqu'ils reviennent dans leurs communautés d'origine. Une seconde épreuve à vivre, après la maladie.
>> En lire plus sur le Figaro : "Guérir d'Ebola : entre miracle et malédiction".

• «Dans un souci de santé publique, le gouvernement du Kenya a (…) décidé de suspendre temporairement l’entrée au Kenya de passagers venant de, ou étant passés par les trois pays africains touchés par Ebola, à savoir la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia», a déclaré le ministre kényan de la Santé, James Macharia.
>> En lire plus sur Slate : "Ebola: qui commande dans le ciel africain?".

• Frontex, l’agence chargée de la coopération inter-pays sur les frontières extérieures de l’Union européenne a suspendu temporairement les vols de retour des immigrés illégaux dans les pays touchés par le virus Ebola.
>> En lire plus sur le Huffington Post (en espagnol) : "Suspendida la deportación de inmigrantes a los países con ébola".

• Du fait de l'épidémie d'Ebola, éviter une crise alimentaire est devenu un enjeu majeur. En effet, dans les zones les plus touchées, le virus de fièvre hémorragique Ebola a un impact indirect sur les récoltes et les prix des denrées de base. À cause de l'épidémie, les gens ne peuvent plus aller aux champs comme d'habitude, ce qui perturbe le commerce. Avec à la clé, une augmentation souvent très importante des prix sur les marchés.
>> En lire plus sur RFI : "Ebola: éviter que la crise sanitaire provoque une crise alimentaire".

16 août 2014 :

• Le recours aux statines constituerait-il une alternative intéressante pour le traitement les personnes infectées par le virus Ebola ? C'est en tout cas ce que suggèrent deux médecins américains, dans une tribune publiée le 15 août 2014 dans le New York Times.
>> En lire plus sur le New York Times (en anglais) : "Can Statins Help Treat Ebola?".

• Cinq immigrants africains (manifestement originaire d'Érythrée) présentant des symptômes compatibles avec le virus Ebola ont été arrêtés en Albanie. Ils ont été placés en quarantaine. Selon le journal Newsweek qui relate l'information, "Ces malades pourraient constituer les premiers cas incontrôlés d’Ébola en Europe."
>> En lire plus sur Newsweek (en anglais) : "Five Illegal Immigrants Detained in Albania With Ebola Symptoms".

• Une interview très instructive du Dr Thierry Lavigne, médecin responsable de l’Equipe opérationnelle d’hygiène (EOH) à l’hôpital civil de Strasbourg, vient d'être publiée sur le site des Inrocks. En voici un extrait : Au Sierra Leone, par exemple, il y a une résistance massive de la population aux mesures de protection et de gestion de l’épidémie. Pour plusieurs raisons. D’une part, ces mesures vont à l’encontre de leurs schémas sociaux et familiaux. D’autre part, il existe des rites mortuaire de lavage du corps qui exposent massivement les familles des défunts à la contamination. Enfin, il y a une espèce d’idée préconçue selon laquelle ce serait “les médecins blancs” qui auraient instillé l’épidémie, parce qu’ils voudraient récupérer une partie des richesses du pays. Il existe une sorte de méfiance et de défiance par rapport aux mesures de précautions et d’intervention des ONG. Dans certains cas, des familles cachent des malades pour qu’ils ne soient surtout pas soignés par les ONG ! Parfois, il faut même faire intervenir l’armée pour que la population respecte les consignes.
>> En lire plus sur le site des Inrocks : "Ebola peut-il arriver en France ? Les réponses d’un médecin".

15 août 2014 :

• L’Organisation mondiale de la santé indique sur son site internet avoir des preuves que l’épidémie d’Ébola sévissant actuellement en Afrique de l’Ouest est largement sous-estimée, tandis que Médecins sans frontières (MSF) affirme que l’épidémie «se répand plus vite que [sa] capacité à y faire face», alors que de lourdes conséquences économiques apparaissent.
>> En lire plus sur Le Figaro : "L'épidémie d'Ebola, «une guerre» pour MSF, «largement sous-évaluée» selon l'OMS".

•  L'Afrique de l'Ouest est touchée depuis neuf mois par la plus grave épidémie d'Ebola depuis la première observation du virus, en 1976. Qu'est-ce qu'Ebola et pourquoi le virus s'est-il répandu avec une telle vitesse ? Réponse en vidéo
>> En lire plus sur Le Monde: "Pourquoi et comment l'Ebola s'est répandu aussi vite".

14 août 2014 :

• Ebola : les 4 pistes de traitement décryptées (dont le ZMapp). Un entretien avec le Dr Eric Leroy, spécialiste du virus Ebola.
>> En lire plus sur Pourquoi Docteur : "Ebola : les 4 pistes de traitement décryptées".

• Un programme informatique géré par des épidémiologistes de Boston aurait alerté les autorités américaines sur les risques d'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest quatre jours avant que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne publie un premier bilan des victimes, rapporte mercredi 6 août le journal Time.
>> En lire plus sur FranceTVInfo : "Un programme informatique avait prédit l'épidémie d'Ebola".

13 août 2014 :

• Plusieurs nouvelles informations concernant le traitement expérimental ZMapp :
>> "Ebola : la missionnaire américaine traitée avec un sérum expérimental va bien"
>> "Le sérum ZMapp envoyé au Libéria"

• La fièvre hémorragique Ebola, qui sévit en Afrique de l'Ouest, a franchi la barre des 1 000 morts, avec 1 013 décès et 1 848 cas dénombrés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publié mardi 12 août.
>> En lire plus sur Francetv info : "Ebola : le seuil des 1 000 morts a été franchi".

• Le virus Ebola ne pourrait pas se diffuser largement en Europe, selon l'infectiologue Eric Pichard.
>> En lire plus sur Atlantico : " Non, Ebola ne pourra pas ravager l’Europe : les leçons à tirer de l’épidémie sont autres".

• Dans un village du Liberia, des malades d'Ebola auraient été emmurés vivants.
>> En lire plus sur RTL : "Dans un village du Liberia, des malades d'Ebola se retrouvent emmurés vivants ".

• Ebola : des scientifiques britanniques pensent avoir trouvé le patient zéro : une fillette de 2 ans.
>> En lire plus sur Les Echos : "Ebola : des scientifiques britanniques pensent avoir trouvé le patient zéro".

• En Sierra Leone, huit agents de santé chinois ont été placés en quarantaine au cours des deux dernières semaines, après qu'ils eurent soigné des malades, selon l'ambassadeur de Chine à Freetown, Zhao Yanbo.
>> En lire plus sur Le Monde : "Ebola : huit Chinois placés en quarantaine en Sierra Leone".

12 août 2014 :

• Des cas d'Ebola en France ? C'est en tout cas ce qu'affirme le député-maire Patrick Balkany.
>> En lire plus sur FranceTV Info et sur le site personnel de Patrick Balkany.

10 août 2014 :

• La France se prépare à l'importation du virus Ebola sur son sol : alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété vendredi la mobilisation mondiale face à Ebola, la France se prépare à une éventuelle prise en charge de patients infectés par le virus, comme le révèle Le Parisien ce samedi. Le quotidien assure en effet que "des lits en salles d'isolement sont déjà prêts dans neuf hôpitaux" français.
>> En lire plus sur le site du Point : "Ebola : neuf hôpitaux français en alerte "

• Comment la population de Sierra Leone vit-elle l'épidémie d'Ebola ? L'anthropologue et spécialiste en santé publique Adam Huebner répond à cette question dans un interview publié par le journal Libération.
>> En lire plus sur le site de Libération "Ebola : «Des dommages collatéraux pires que ceux du virus»"

• Afin de se protéger de l'épidémie d'Ebola, la Guinée a décidé de fermer ses frontières avec le Libéria et la Sierra Leone. La Zambie aurait pris la même décision peu après.
>> En lire plus sur le site des Echos : "Ebola : la Guinée ferme ses frontières avec Liberia et Sierra Leone"

• On parle de plus en plus des vaccins et traitements expérimentaux actuellement développés dans le monde pour endiguer l'épidémie Ebola. Parmi ces développements, il y a notamment un vaccin expérimental développé par la société pharmaceutique GSK, pour lequel des essais cliniques pourraient débuter en septembre, avec des premiers résultats à la fin de l'année 2014 (plus d'informations dans cet article des Echos).
Autre développement en cours : un traitement expérimental, mis au point par les scientifiques de la société canadienne Tekmira Pharmaceuticals, qui aurait déjà prouvé son efficacité sur les singes. En lire plus sur le site du Figaro : "Ebola: levée des restrictions sur le sérum"
Toujours concernant les traitements et vaccins expérimentaux actuellement développés, on pourra également se reporter à cet article intitulé "Ebola : les pistes de recherche de traitements et de vaccins", publié il y a 4 jours sur le Monde.

9 août 2014 :

• L'Organisation mondiale de la santé a annoncé vendredi que l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola doit être considérée comme « une urgence de santé publique de portée mondiale ».
>> En lire plus sur le site de RFI : "Ebola: l’OMS décrète une «urgence de santé publique mondiale»"

7 août 2014 :

Virus Ebola : le traitement expérimental pas utilisable en Afrique ? C'est en tout cas ce que suggère cet article du Nouvel Observateur, dans lequel s'exprime Sylvain Baize, expert en fièvres hémorragiques virales à l'Institut Pasteur.
Lire plus sur Le Nouvel Observateur : "Virus Ebola : "On ne peut pas appliquer le traitement expérimental en Afrique"

Un nouveau point sur les ravages de l'épidémie Ebola, au 7 août 2014 : l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola a tué 932 personnes en Afrique, selon un nouveau bilan diffusé mercredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
Lire plus sur iTélé : "Ebola : Un point sur l’épidémie"

6 août 2014 :

L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola a tué 932 personnes en Afrique, selon un nouveau bilan diffusé mercredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Ce bilan établi au 4 août fait état de 45 nouveaux décès entre les 2 et 4 août ainsi que de 108 nouveaux cas recensés dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.
Lire plus sur Libération : "Ebola: 932 morts en Afrique selon le dernier bilan"

Après les Etats-Unis, c'est au tour de l'Espagne de rapatrier l'un de ses citoyens atteint par le virus Ebola. Madrid a annoncé mecredi 6 août qu'il s'apprêtait à envoyer dans la journée un avion au Liberia afin de récupérer et de traiter Miguel Pajares, un missionnaire âgé de 75 ans ayant contracté le virus. Il s'agira du premier malade accueilli sur le sol européen depuis le début de l'épidémie qui touche l'Afrique de l'Ouest.
Lire plus sur Le Monde : "L'Espagne va rapatrier un prêtre atteint par Ebola"

Deux humanitaires américains, infectés par le virus au Liberia, ont reçu un sérum testé uniquement sur des singes. Leur état s'est amélioré sans que l'on sache si le "ZMapp" y est vraiment pour quelque chose.
Lire plus sur L'Express : "Virus Ebola: un "remède miracle", vraiment?"
Lire plus sur BFM : "Ebola: interrogations autour d'un traitement secret aux Etats-Unis"

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La Sierra Leone et le Liberia ont déployé des centaines de soldats pour contenir la propagation du virus Ebola et stopper des mouvements de panique parmi les populations locales.
Lire plus sur Le Figaro : "Ebola : la Sierra Leone et le Liberia en appellent à l'armée"

L'épidémie d'Ebola, devenue « hors de contrôle » dans l'ouest de l'Afrique, va-t-elle s'étendre ? Un patient présentant les symptômes d'une infection par le virus a été hospitalisé à New York lundi 4 août et, en attendant les résultats de ses analyses, toutes les précautions sont prises à son égard.
Lire plus sur Le Monde : "Ebola : un cas suspect aux Etats-Unis, la Banque mondiale débloque 200 millions de dollars"

5 août 2014 :

Le virus Ebola arrive en Amérique :

2 août 2014 :

Deux travailleurs de santé américains gravement malades après avoir été contaminés par le virus Ebola au Liberia seront rapatriés aux Etats-Unis et traités en isolement dans un hôpital d'Atlanta, a-t-on appris vendredi auprès des autorités.
Lire plus sur Le Monde : "Ebola: deux Américains contaminés rapatriés"

En Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, le virus Ebola tue. Les pays touchés tentent de faire face, mais la situation empire chaque jour. Plus de sept cents personnes en sont déjà mortes et le double a été contaminé. Rémi Barroux, journaliste au Monde, s’est rendu sur place. Son témoignage a été recueilli par téléphone (par mesure de précaution) à son retour de reportage.
Lire plus sur Le Monde : "Virus Ebola : « On se sent plus en sécurité à l'intérieur des centres que dans la rue »"

C'est une épidémie de fièvre hémorragique d'une ampleur sans précédent. La maladie à virus Ebola qui frappe la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée fait craindre une propagation de l'infection au-delà des frontières de ces pays d'Afrique de l'Ouest, et mobilise les autorités sanitaires mondiales pour contenir ce risque.
Lire plus sur Le Monde : "L'épidémie d'Ebola en Afrique expliquée en 5 questions"

31 juillet 2014 :

Le virus Ebola se propage à grande vitesse en Afrique de l'Ouest. L'épidémie de ce virus, mortel dans 25 à 90 % des cas, s'est déclarée au début de l'année en Guinée puis a gagné le Liberia et la Sierra Leone voisins. Ces trois pays totalisent désormais au moins 1 201 cas, dont 672 mortels, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Lire plus sur Le Monde : "Le virus Ebola « hors de contrôle » en Afrique de l'Ouest"

29 juillet 2014 :

Le virus mortel Ebola pourrait se propager comme un feu de forêt, ont prévenu lundi les autorités de santé américaines, demandant aux personnes voyageant en Afrique de l’ouest de prendre un maximum de précautions alors que sévit la pire épidémie de l’histoire de cette maladie.
Lire plus sur Libération : "Virus Ebola : les Etats-Unis craignent sa propagation «comme un feu de forêt»"

26 juillet 2014 :

Le Nigeria est passé en état d'alerte, samedi 26 juillet, après l'annonce d'un premier cas mortel du virus, survenu la veille.
Lire plus sur Le Monde : "Ebola : le Nigeria en état d'alerte après un premier cas mortel"

25 juillet 2014 :

L'épidémie de fièvre hémorragique en grande partie due au virus Ebola, qui touche trois pays de l'Afrique de l'Ouest, continue de s'aggraver. Mille quatre-vingt-treize cas ont été signalés, et 660 personnes sont mortes, a annoncé, vendredi 25 juillet, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dévoilant son dernier bilan, qui date du 20 juillet. Selon l'organisme, 45 nouveaux cas ont été déclarés entre le 18 et le 20 juillet, dont 28 mortels.
Lire plus sur Le Monde : " Le bilan des victimes du virus Ebola s’alourdit, atteignant 660 morts"

23 juillet 2014 :

Le virologiste Sheik Umar Khan, qui dirige le combat contre le virus Ebola en Sierra Leone depuis l'hôpital de Kenema, a été infecté par le virus.
Lire plus : "Le médecin qui dirige la lutte contre Ebola en Sierra Leone contracte le virus"

22 juillet 2014 :

Des chercheurs américains ont étudié des échantillons de virus en Sierra Leone. Les premiers cas de contamination du virus Ebola remontent à 2006, selon les résultats.
Lire sur le site Pourquoi Docteur : "Ebola : des infections en Afrique de l’Ouest dès 2006"

21 juillet 2014 :

Il faut intensifier les efforts pour faire prendre conscience aux communautés rurales d'Afrique de l'Ouest des risques qu'elles courent de contracter le virus Ebola en consommant certaines espèces de faune sauvage, notamment les chauve-souris frugivores, a mis en garde la FAO aujourd'hui.
Lire sur le site de la FAO : "Le danger des chauve-souris frugivores dans l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest"

19 juillet 2014 :

Malgré une étroite surveillance, l'épidémie d'Ebola progresse en Afrique (le Monde)

15 juillet 2014 :

L'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola est dévastatrice. Le bilan continue de s'alourdir, avec 603 morts, dont 68 entre le 8 et le 12 juillet, dans trois pays d'Afrique de l'Ouest, a déclaré l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mardi 15 juillet. Dans son précédent bilan, l'OMS avait annoncé 25 nouvelles morts entre le 2 et le 6 juillet. Lire sur le Monde : "Le virus Ebola continue de dévaster l'Afrique de l'Ouest"

12 avril 2014 :

Témoignage de Fanta, une Guinéenne guérie de la fièvre hémorragique Ebola après plusieurs semaines passées dans un hôpital de Conakry : « Je renais. La première fois, c'est lorsque ma mère m'a mise au monde », affirme cette ménagère de 27 ans peu loquace, qui n'accepte de dévoiler que son prénom. Pour des habitants, elle est une « miraculée ».
Lire l'article complet ici : "Virus Ebola. Guérie de la fièvre, elle "renait""

11 avril 2014 :

MSF vient de publier le passionnant témoignage d'un logisticien envoyé à Guéckédou, en Guinée, afin de combattre la diffusion du virus Ebola : « Je transforme les rêves des médicaux en réalité ».
Lire l'interview complet ici : "Témoignage d'un logisticien à Guéckédou, Guinée : « je transforme les rêves des médicaux en réalité »"

L'agouti est-il impliqué dans la diffusion du virus Ebola ? Si l'implication de ce rongeur dans l'épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest n'est pour l'instant pas démontrée, les autorités ivoiriennes ont toutefois décidé de prendre les devants, en interdisant sa présence dans les plats servis par les restaurants ivoiriens.
En effet, il faut savoir que la viande de ce rongeur, qui ressemble à une sorte de gros ragondin, est très appréciée par les ivoiriens. De ce fait, cet animal figure au menu de la carte de nombreux restaurants de Côte d'Ivoire.
Or, les autorités sanitaires ivoiriennes font l'hypothèse que cet animal est peut-être impliqué dans le transport du virus Ebola, comme c'est le cas pour la chauve-souris dont on sait déjà qu'elle est un hôte privilégié du virus Ebola.
Pour en savoir plus, lire l'article : "Ebola : un rongeur impliqué dans la diffusion du virus ?"

10 avril 2014 :

Une vidéo pour tout comprendre sur le virus Ebola (propagation, symptômes, traitements...) publiée par le journal Le Monde :

9 avril 2014 :

L'Organisation Mondiale pour la Santé s'est alarmée de la virulence de l'épidémie de la maladie à virus Ebola, qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest, la qualifiant d'"effrayante".
Pour en savoir plus, lire l'article : "Virus Ebola : l'OMS s'alarme de la virulence de l'épidémie"

En Guinée, plusieurs malades ont survécu à la fièvre hémorragique Ebola, selon l'association humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF). Mais attention : si on ne peut évidemment que se réjouir de cette annonce, ce phénomène n'est en réalité pas une surprise. En effet, ces survivants font partie de la petite minorité de malades qui parvient "naturellement" à survivre à la maladie à virus Ebola. Rappelons que le taux de létalité du virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest est de 90% : il existe donc une proportion de 10% de malades qui, bien que touchés par les symptômes de la maladie, parviennent à y survivre. Et c'est précisément de ces survivants dont a fait état l'association Médecins sans Frontières mardi dernier.
Pour en savoir plus, lire l'article : "Virus Ebola : des survivants identifiés par Médecins Sans Frontières"

7 avril 2014 :

Un cas évoquant la fièvre hémorragique Ebola a été détecté au Ghana. Il s'agit d'une fillette de 12 ans, qui est décédée à la suite de cette fièvre. L'information a été révélée le 6 avril 2014 par les autorités ghanéennes.

Source : "Virus Ebola : un décès suspect au Ghana" (Le Monde).

4 avril 2014 :

Trois cas de fièvre hémorragique virale Ebola ont été identifiés au Mali, a révélé le gouvernement malien. Les trois malades ont été placés en isolement en attendant les résultats des tests médicaux.

Source : « Des cas suspects d'Ebola détectés au Mali » (Le Monde)

4 avril 2014 :

«Le virus Ebola s'est retrouvé à 2 500 kilomètres de sa zone habituelle de circulation», explique le Dr. Sylvain Baize, directeur du Centre National de Référence des fièvres hémorragiques virales de Lyon (Institut Pasteur), dans une interview accordée au journal Libération. Sylvain Baize a été le premier scientifique à identifier formellement  le 21 mars le virus Ebola qui est à l’origine de l’épidémie apparue en Guinée, et qui s’étend maintenant aux autres pays de l’Afrique de l’Ouest.

Source : «Le virus Ebola s'est retrouvé à 2 500 kilomètres de sa zone habituelle de circulation» (Libération)

3 avril 2014 :

La France a renforcé son niveau de vigilance face au développement de l’épidémie du virus Ebola, qui a vu le jour en Guinée en mars 2014, tuant 83 personnes en quelques semaines. Les autorités françaises craignent l'importation de cas de virus Ebola sur le territoire national. De ce fait, la procédure d'accueil des passagers arrivant à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en provenance de pays tels que la Guinée, le Sierra Leone ou encore le Libéria a été modifié.

Source : « La France renforce sa vigilance contre la fièvre Ebola » (Le Parisien)

31 mars 2014 :

Le Liberia a indiqué avoir recensé la présence de deux cas de fièvre Ebola sur son territoire. Lorsque les prélèvements ont été effectués, les deux malades se trouvaient dans le district de Foya, situé dans le nord du Liberia.

Source : « Deux cas de fièvre Ebola confirmés au Liberia » (Le Monde)

25 mars 2014 :

La nouvelle épidémie du virus Ebola s'étend peu à peu : Guinée, Liberia, Canada, Sierra Leone… Le point sur les débuts de cette épidémie dont le virus, très contagieux, présente un taux de mortalité pouvant atteindre les 90 %.

Source : « Où sévit la nouvelle épidémie du virus Ebola ? » (Le Monde)


L'actualité de la science vous intéresse ? Chaque jour, le Journal de la Science vous fait partager les résultats de sa veille scientifique sur TWITTER, sur FACEBOOK et sur SCOOP IT. Suivez-nous !

Vous êtes sur Google+ ? Vous pouvez nous y rejoindre sur la communauté SCIENCE ACTUALITÉS. La communauté Google+ SCIENCE ACTUALITÉS permet à tous les passionnés de science de partager et de commenter les dernières actualités scientifiques.

Suivre l'auteur de cet article sur Google+ :

VOUS AIMEREZ AUSSI
NEWSLETTER DU JOURNAL DE LA SCIENCE

Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée :

VOTRE OPINION SUR CET ARTICLE