ZOOLOGIE

Les plumes d'un dinosaure découvertes sur un chantier ferroviaire

plume dinosaure
Des paléontologues ont découvert sur le site de Jaunay-Clan (Vienne) des plumes fossilisées d'un dinosaure qui vivait il y a 100 millions d'années. Crédits : Lisea
Des fossiles de plumes appartenant à un petit dinosaure ont été découvertes dans la Vienne, à proximité du chantier de chemin de fer de la ligne Tours-Bordeaux.

Trois plumes fossilisées appartenant à un dinosaure vieux de 100 millions d'années ont été mises au jour par des paléontologues sur le chantier de la ligne de train à grande vitesse (LGV) reliant Tours à Bordeaux (site de Jaunay-Clan, dans la Vienne).

Il s'agirait de trois petites plumes de duvet, appartenant à un petit dinosaure carnivore.

Selon Xavier Valentin, responsable de l'association Palaios qui a mené les fouilles, la taille de ce dinosaure était comprise entre 0,80 et 1,20 mètres.

Bien entendu, ce n'est pas la première fois que des plumes de dinosaures fossilisées sont retrouvées : d'autres plumes de ce type ont été précédemment découvertes, dont certaines sont vieilles de plus de 140 millions d'années (lire "Les plumes de dinosaures" sur le site de Pour La Science). Autant de découvertes précieuses, car elles indiquent que la plume a vu le jour avant l'apparition des oiseaux.

Quant à savoir si les dinosaures à plumes étaient capables de voler, les avis des paléontologues sont pour l'instant très partagés sur ce point : certains d'entre eux estiment que le vol est apparu avec les oiseaux (donc après les dinosaures à plumes), tandis que d'autres suggèrent que certaines espèces de dinosaures comme Changyuraptor, ce dinosaure à plumes récemment découvert en Chine, étaient capable de voler. Concernant le dinosaure auquel appartenait les trois plumes retrouvées sur ce chantier ferroviaire, Xavier Valentin est en tout cas formel : ce spécimen ne volait pas.

Notons que d'autres précieuses découvertes ont également été effectuées par l'association Palaios sur ce chantier de la ligne Tours-Bordeaux : des fossiles de coléoptères, d'ailes de libellules, des ammonites géantes (les ammonites sont une sous-classe aujourd'hui éteinte de mollusques céphalopodes), ainsi que des plantes fossilisées remontant au Cénomanien (-100,5 à -93,9 millions d'années).


VOUS AIMEREZ AUSSI
NEWSLETTER DU JOURNAL DE LA SCIENCE

Vous aimez la science ? Abonnez-vous à la newsletter du Journal de la Science, et recevez chaque soir un résumé clair et synthétique de l'actualité scientifique de la journée :

VOTRE OPINION SUR CET ARTICLE